Y a-t-il une obligation d’annonce en cas d’infestation par des poux?

Étant donné le faible degré pathologique (voir question «Les poux sont-ils dangereux?»), une infestation par des poux ne fait pas l’objet d’une obligation d’annonce. Mais c’est bien là le nœud du problème, car c’est précisément de cela que dépend l’efficacité de la lutte contre les poux. Seule une information transparente permet une détection précoce. En agissant immédiatement, il est possible d’éviter la propagation. En effet, une fois que les poux ont le temps de se propager sans obstacle, il devient plus difficile de contrôler l’infestation.

Par conséquent, il est bien évidemment pertinent que les professionnels de la petite enfance, les enseignants, les responsables de foyers, etc. annoncent immédiatement une infestation par des poux au service médical scolaire afin que l’on puisse distribuer des fiches d’information harmonisées et prendre les mesures appropriées. Malheureusement, beaucoup de parents continuent de se taire du fait d’une honte indue ou de préjugés concernant une infestation par des poux et empêchent ainsi une intervention précoce et aussi efficace que possible.